Vous avez choisi de vous chauffer au moyen d'un appareil utilisant le bois comme combustible (bois bûches ou granulés de bois), le risque de feu de cheminée existe (ce risque est moindre avec un systhème de chauffage au granulés de bois). Afin de mieux vous informer, voici quelques explications qui devraient vous aider.

 http://www.bioenergie-promotion.fr

http://www.ecocitoyens.ademe.fr/sites/default/file s/guide_ademe_se_chauffer_au_bois.pdf

 

  • Chauffage au bois bûches.

1/ le bois: celui-ci doit être sec, il doit avoir une hydrométrie comprise entre 15 et 20% ( sur 1 kilogramme de bois il y a entre 150 et 200 grammes d'eau).

2/ le stockage du bois: le bois doit être stocké au sec, le mieux c'est à l'extérieur sous un abri ventilé (bûcher ou sous une bâche en laissant les côtés ouverts). Pour optimiser le séchage, les rondins doivent être fendus au minimun en deux.

3/ pour bien se chauffer trouver la bonne essence: les essences de bois sont classées en deux grandes familles selon leur densité.

  1. les feuillus durs (chêne, hêtre, frêne, châtaignier, charme, noyer, fruitiers, etc..)
  2. les résineux et feuillus tendres (épicéa, sapin, pin, mélèze, peuplier, saule, etc..)
  3. les feuillus durs sont plus appréciés pour le chauffage, les feuillus tendres et les résineux brûlent plus vite. Les résineux sont néanmois appréciés pour leur montée rapide en température.
  4. attention, danger! la combustion de bois de mauvaise qualité libère de nombreux polluants. C'est le cas des bois "souillés" issus de récupération (chantiers de démolition,vieux meubles, bois flottés etc..) qui contiennent des produits toxiques et/ou corrosifs.
  5. pour brûler bien, évitez le bois humide. Pour des raisons environnementales,  la combustion du bois "vert" libère beaucoup de substances polluantes; pour des raisons économiques, un bois humide fournit environ deux fois moins d'énergie q'un bois séché; pour des raisons pratiques, les appareils performants n'atteindrons pas leur puissance nominale avec du bois "vert" et le matériel s'encrassera plus vite et rique de se détériorer.
  6. 0.7 stère de bûches=100 litres de fioul= 1000kwh

4/ la puissance de chauffage: la puissance en kilowatt de l'appareil de chauffage doit être adaptée au volume à chauffer.

  1.  la puissance nominale est la seule annonce de puissance qui soit conforme à la norme NF D35376 . Cette puissance nominale est la puissance réelle obtenue par l’utilisateur dans les conditions normales d’utilisation. Celle-ci est la seule qui permette de répondre aux besoins des utilisateurs.
  2. Pour choisir la puissance de son poêle à bois une règle simple : 1 kW = 12 m2 X 2,5 (30 m3), pour une maison ayant une isolation moyenne. 

5/ recommendations:

  1. ne pas "bourrer" de bois votre appareil de chauffage avant de partir au travail ou le soir avant de se coucher.
  2. ni fermer le tirage pour faire "tenir" le feux des heures durant.
  3. ne pas utiliser de bois humide.
  4. ATTENTION AU BISTRE il est la conséquence de la combinaison de deux facteurs, bois trop humide et tirage au ralenti. Si la couche de bistre est trop importante il faut procéder à un débistrage mécanique. Si la couche est infine il faut procéder à un débistrage à l'aide de poudre à débistrer (voir bistre A9 dans entretien et sécurité).

EVITER LE FEU DE CHEMINEE le feu de cheminée est le phénomène qui se produit en cas  d'accumulation de la suie, du bistre dans un conduit de cheminée . Un feu de cheminée est identifié par une épaisse fumée qui entre  parfois dans la maison, un rugissement du bruit dans la cheminée, et une forte traction.  

 

Pour éviter cela, il est obligatoire que le conduit soit nettoyé régulièrement par un ramoneur.

 

La suie, le bistre peuvent venir d'un bois humide, un manque d'aération du feu donne une combustion incomplète, un conduit inadéquate qui donne une combusion inadéquate, un conduit de cheminée endommagé,un conduit de fumée mal conçu.

 

Pour votre tranquilité exigé un bois de chauffage H1 (taux humiditée inférieure ou égale à 20%) G1 (essences de bois chêne, hêtre, charme, frêne, bouleau)

 

 

  • Chauffage au granulés de bois.

.Les granulés de bois ou pellets sont obtenus par la compression de  sciures de résineux et de feuillus ou divers produits agricoles. Aucun agent de liaison ou autre additif n'est utilisé. les granulés se présentents sous forme de petits cylindres de 6 à 10mm de diamètre et de 10 à 15mm de longueur, selon les usages(poêle ou chaudière). Ce combustible très dense dispose d'un pouvoir calorifique d'au moins 4800kwh par tonne pour une humidité de 8% sur poids brut. Disponible en sacs de 15kg, c'est un produit facile à transporter et à stocker. 1 Kg de granulés de bois est égal à 0,5 litre de mazout. Cela veut dire que si votre consommation en fioul est de 1000 litres par an, il vous faudra donc 2 tonnes de bois en pellets.

 

Pour votre tranquilité exigé un granulé de bois ayant la norme DIN PLUS (100% résineux, ils assurent un niveau de performance calorifique (5kWh/kg) et une fiabilité excellente.  Sa faible teneur en poussière et en humidité garantit longévité à l'appareil).